samedi 28 mai 2011

Chaba & Zaba même combat !


En 1915, Charlie Chaplin (alias Charlot) s'est présenté pour un concours de sosies de lui-même et n'a même pas atteint la finale...

Fait unique diriez vous ?

Non pas du tout, juste un peu de patience et vous verrez que 
Chaba (alias Ahmed Nejib Chebbi) qui est candidat au concours de sosie de Zaba, n'atteindra pas lui non plus la finale !

N’est pas dictateur qui veut !

Élections de l’assemblée constituante : et si on faisait mentir les sondages !

Les sondeurs en carton ou plutôt encartés, ceux-là mêmes qui prévoyaient il n’y a pas si longtemps de cela, la réélection de Zaba à 98,87 % pour un énième mandat, nous gratifient aujourd’hui de pronostics biaisés qui sous-entendent des intérêts à peine voilés.

Ils devraient adopter le slogan que je leur dédie volontiers « honneur au payeur » !

En effet, je dois l’avouer, ils font fort dans ce registre là, au point qu’on est tenté de croire à leurs pérégrinations.

La date des élections, n’est même pas encore fixée, qu’ils nous prédisent déjà les vainqueurs…

Médias, sociétés de « sabr 2ara2 » (sondages) et autres collabo RCD, tentent de réduire la Révolution du peuple tunisien à  une simple opération de soustraction, en excluant de facto toute velléité de liberté.

Ainsi, à en croire leurs divinations, dignes de Mme Irma, EnnahBa (voleurs de liberté) & le PDP (Parti Dépassé Politiquement), sortiront vainqueurs d’un face à face auquel assisteront les divers partis politiques tunisiens en tant que spectateurs.

Désolé, mais nous nous laisseront pas prendre à ce jeu là. 

Quoique nous ne disposons pas des moyens financiers des partis sponsorisés par des américains,  européens et autres pays du golf ; pas besoin de vous faire un dessin, ou de les nommer, ils se reconnaitront; nous nous ne laisseront pas faire.

Qu’ils sachent que nous n’abdiqueront pas !

Soit, il est évident, que l’accès aux médias est exclusivement réservé aux partis nantis et à ceux qui feront de la figuration. On s’en passera, et on se contentera du terrain, c’est notre destin, et c’est tout à notre honneur !

Encore, une fois, nous n’abdiqueront pas, et on se battra jusqu’au bout pour faire triompher nos convictions, ceux de la Révolution du PEUPLE TUNISIEN !

vendredi 27 mai 2011

32 secondes chrono & bye bye la Révolution !

Pas plus que ça, juste 32 secondes chrono, un record en soi pour débiter autant de conneries !

Tenez vous bien, voici le verbatim des propos de Béji Caïd G8, traduisez chef du gouvernement provisoire…

Je cite :

« Premièrement, il n’y a pas lieu de reporter les élections (de l’assemblée constituante), il s’agit juste d’un changement de date »  sic !

« Ceci dit, jusqu’à maintenant, rien n’a été décidé définitivement ; cela dépendra des impératifs techniques et techniques !!! » Fin de citation; admirez la précision !

Au cas où, rassurez vous, je ne me répète point ; mais je ne fais que reproduire ses propos à la virgule près !

Poursuivons le verbatim :

« Et l’affaire du report des élections, ça ne regarde seulement que le gouvernement et la haute instance ; ça ne regarde personne d’autre, ça ne regarde personne autre que nous… »

 Et en guise de merde sur le plateau, je vous laisse le soin d’admirer ce passage là :

« Il n’y a pas d’autres conditions, et la Tunisie ne se pliera aux exigences de qui que ce soit.
Il est possible… mais la question n’est pas posée … »

Que pourrais-je retenir de tout cela :

Tout d’abord, je ne pourrais que m’esclaffer au risque de m’étouffer du début de ses déclarations ; en effet, le mec, il nous explique qu’il n’est pas question de report, mais juste d’un report de la date des élections !!!

Admirez l’art de la contradiction !

Mieux encore, et heureux que le ridicule ne tue plus, il se surpasse pour nous infliger un outrage, en nous expliquant que le peuple tunisien n’a pas son mot à dire et que le dit délai des élections ne concerne que le gouvernement et une soit disant quelconque institution, qui soit dit, n’ont ni l’un, ni l’autre, aucune légitimité ! À méditer…

Enfin, épargnez-moi le supplice de vous expliquer la digression dont il nous a gratifié  à la fin de son allocution, et digne des plus atteints des déments.

P’tain, le mec en 32 secondes chronos, vient de m’en boucher un coin et de mettre fin à mon rêve de Révolution ! Quelle désillusion…

Bye Bye la Révolution !


video

Pornocratie & Avocature, qu’elle est belle notre Révolution !

Le buzz qui a secoué la Webosphère tunisienne aujourd’hui est la décision qu’a prononcée  tribunal de première instance, un jugement en référé à l'Agence Tunisienne d'Internet ATI pour la fermeture de tous les sites à caractère pornographique. Cette décision a été prise suite à une plainte déposée la semaine dernière par trois avocats.

Nous y voilà, la CENSURE qu’on pensait s’en être débarrassés à jamais, a de nouveau droit de citer et par le biais de nos tribunaux avec la complicité des avocats. 

Ainsi après qu’on s’est tapé 23 ans de dictature à la Zaba, voilà qu’on va devoir se taper une « AVOCATURE » entendez une dictature des avocats et dieu sait pour combien de temps encore...

Inadmissible que le puritanisme et la pornophobie, soient un prétexte pour restaurer une pratique anti-démocratique et restrictive des libertés individuelles et collectives, en usant de la censure injustifiée, aussi légale soit-elle.

Quoi que, je désapprouve le combat mené par un ex-secrétaire d’état, qui a transformé notre lutte pour la démocratie, en une histoire de « PORNOCRATIE », néanmoins,  je considère la décision de censurer les sites pornographiques, comme étant un viol collectif de notre intimité.

Certes, il s’entend que protéger les jeunes de la pornographie pourrait avoir un coût, celui de la liberté d’expression, mais les choix éthiques ne sont pas simples ; en admettant la censure comme seule alternative à cette problématique de société, nous ouvrons de nouveau la boite de pandore, et la voie à toutes sortes d’autres exactions et d’atteintes à nos libertés.

Faut-il légiférer en tenant compte avant tout des conséquences potentielles ou bien en pratiquant une sorte de respect inconditionnel de certains droits? Une réflexion morale réaliste s’impose et devra tenir compte de ces deux contraintes... et la censure ne peut en aucun cas être envisagée comme seule solution.

Enfin, permettez moi, de vous exposer bievement  mon point de vue du psychiatre que je suis et ce, études scientifiques à l’appui sur les dangers de la pornographie ; l’enquête la plus sérieuse en ce domaine a été menée au Japon sur une durée de 25 ans (1972-1995), par Milton Diamond et Manoa John A. Burns “ Pornography, Rape and sex crimes in Japon” pour l’International Journal of Law and Psychiatry. Cette étude statistique a établi qu’au cours de cette période de “libération” sexuelle, les “crimes sexuels” n’auraient pas augmenté, mais plutôt diminué. Des études similaires en Europe, Allemagne, Suède, et Danemark ont abouti aux mêmes résultats, à savoir que la pornographie diminue la tendance au viol et aux agressions sexuelles, à méditer…

En conclusion, on ne peut traiter un sujet de société par des jugements en référé, non, désolé, c’est une aberration cette décision !

Il serait souhaitable de lever l’interdiction, de renoncer à la censure, et d’engager un débat de fond dans le respect des libertés individuelles. 

Par ailleurs, on aura beaucoup plus à gagner en usant de la psychoéducation, de la prévention et de la sensibilisation aux dangers de la pornographie qu’en ayant recours à la maudite censure qui n’a pas lieu d’être dans une société qui aspire à la liberté.

jeudi 26 mai 2011

Tunisie ma patrie, pourquoi devrais-je me taire ? !!!


RIEN N'A CHANGÉ DEPUIS LE 14 JANVIER...

Eh oui, ma Tunisie à moi, celle-là même qu'on m'a empêché de fouler ses terres, celle de la Révolution, celle de l'après 14 janvier, ressemble à celle de Zaba.

Gouvernement ? Même langue de bois ! ils continuent à nous prendre pour des cons, ces p'tits bourgeois...

Médias ? Black-out total vis à vis des partis d'opposition ! Ceux qui se partager le gâteau au détriment de ceux qui ont sacrifié leurs vies et qui ont la Tunisie dans leur peau ! Le Congrès Démocrate Social n'a aucun accès aux médias, CENSURE ! 

Ok, on le reconnait, on est fauchés, et même si on serait nantis, on ne payera jamais pour s'exprimer !

Révolution ? Oubliez, la Démocratie est morte, vive l'Aristocratie et la Partitocratie, et on n'aura bientôt que nos yeux pour pleurer nos martyrs.

EnnaBa, PDP, CPR, et autres planqués aux Manazeh, Nasr, et je ne sais plus quoi, à Londres, à Paris, au Québec, au Palais de Carthage et banlieue, se la pètent aux révolutionnaires...Et croyez moi, ils sont en train de nous baiser, ou plutôt vous baiser !

Bref, je défie l'ensemble des médias tunisiens, à nous donner la parole moi-même, et Houcine Mhamdi le président du Congrès Démocrate Social et on verra bien ;)

Et combien même, on va se l'octroyer notre droit à s'exprimer contre gouvernement corrompu et médias vendus, parole de DÉMOCRATES SOCIAUX !

CE QUI NE NOUS TUE PAS, NOUS RENDRA PLUS FORTS !

Ahmed Néjib Chebbi fils de PUB... Rêvons la Tunisie Autrement !

J'aurai bien aimé voire l'argent injecté par le PDP dans leur compagne électorale à 30 DT le panneau par jour, tout compte fait 900 DT par moi l'affiche svp ! Vous imaginez ? Pratiquement l'équivalent d'un salaire moyen...

Je disais, j'aurai rêvé de voire cet argent là, investi pour que le peuple tunisien se tape au quotidien les tronches de Néjib Chebbi & Maya Jeribi, traumatisantes faut-il le reconnaitre, non pas pour l'aspect inesthétique, ce qui est d'ailleurs le cas, mais tout simplement parce qu'elles nous rappellent celles de Leila & Zaba ! De très mauvais goût quoi !

Ah oui, je parlais de l'argent provenant des patrons du G8, et qui servirait à nous dorloter, nous abrutir et nous ensorceler ! P'tain, ils nous prennent toujours pour des cons...

En ce moment, où nous luttons pour notre liberté, la vraie et non pas celle qu'on voudrait nous concéder, des pseudo-révolutionnaires, réclament le droit d'accès au porno et la dépénalisation du cannabis,  comme si c'était la priorité des préoccupations de la jeunesse tunisienne qui gèle de froid, meure de faim au point de s'immoler ; Des pions comme Slim Amamou ont choisi de faire de leurs claviers un instrument au service du gouvernement de Zaba II ! 

Au fait, je vous parlais de la pub à 2 sous du PDP, cet argent là aurait pu mieux servi à nourrir des familles affamées aux fins fonds de la Tunisie, qu'à satisfaire l'égo d'un ZABA-like qu'est le patron du PDP !

Les gens du R'gueb, de Kasserine & de Sidibouzid continuent à souffrir de la misère, c'est eux qui ont provoqué la RÉVOLUTION, et pourtant l'ex-ministre chargé du développement régional au sein gouvernement Ghannouchi, j'ai nommé le patron du PDP, se la joue à Zaba, il fait quoi ? !!!

Mister Chebbi & Madame Jeribi, les masques sont tombés, et vos affiches sont à gerber...

Excusez mon pamphlet, eh ben oui, chuis pas neutre, normal non ? J'ai choisi mon camp, celui du CONGRÈS DÉMOCRATE SOCIAL, j'ai tout simplement pris le PARTI DE LA TUNISIE ! 

Non pas une Tunisie dirigée par les p'tits bourgeois, mais une Tunisie gérée par les enfants du PEUPLE, comme vous et moi !

Désormais, je défie l'ensemble des partis, toutes tendances confondues, et médias tunisiens à la solde du plus payant, de nous donner l'occasion de s'exprimer, et on verra bien si vous oserez encore nous brimer... 

jeudi 19 mai 2011

"Making of" Du spot d'EnnahBa, la manipulation par l'image !

Depuis quelques jours circule sur le net, un spot d'EnnahBa louant les vertus d'une société tunisienne solidaire; jusque là rien d'anormal, à part le fait qu'on peut relever d'une manière flagrante l'absence de la gente féminine du spot en question, mais rien d'étonnant vu l'idéologie régressive de ce parti.

Là, ce n'est pas notre propos dans cet article, mais je voulais plutôt vous parler des dessous de ce spot dont les images ne correspondent point à notre population, mais reproduisent des scènes de la vie sociale américaine piqués sur le site "Getty Images" (cf. photos) un site commercial proposant des séquences vidéos et des images à des fins commerciales.

Après la manipulation par le discours, voici venu le temps de la manipulation par l'image !




lundi 16 mai 2011

Hey, ho, on s'est réveillés, arrêtez de nous prendre pour des cons !

Ou quand SLIM404 se fait bâcher !

Il fut un temps où ce mec là représentait pour la blogosphère tunisienne une lueur d'espoir !

Le lendemain de son arrestation, l'ensemble des internautes tunisiens se sont émus, se sont agités pour demander sa libération !

Mais au moment où ce mec là croupissait dans les caves du MI, d'autres tunisiens croulaient, perdaient la vie sous les balles de l'ennemi, j'ai nommé Zaba !

Le 14 janvier arriva, et monsieur héros fut consacré secrétaire d’état. Depuis, ses tweets furent plus modérés, désormais le révolutionnaire qu’il n’a jamais été, se la pète au mec qui a tout compris, poussant le bouchant jusqu’à demander la légalisation de la pornographie et de la marijuana.

Hérésie ! Au moment où les trois quarts de la jeunesse tunisienne souffre du chômage, et que certains parmi eux bravent la mort, bradent le soleil pour arpenter les ruelles de Lampedusa ou les bas-fonds parisiens, ce petit con continue à nous distiller son poison !

Sa dernière trouvaille, shooter vous à la merde et au porno, sacré programme pour un secrétaire d’état ! Plus populiste et con y’a pas…

Et voilà, enfin, il nous sort sa démission fictive qu’il n’ose pas mettre à exécution, de peur de mettre à mal le gouvernement ! Excusez, mais j’en rigole…

La dernière, c’est une histoire de viol, et il aurait tout fait pour établir le constat…
Non, non et non ; ce n’est point la mission d’un secrétaire d’état à la jeunesse ; je n’en reviens pas, devoir payer quatre mille dinars mensuels pour un infirmier (avec tout mon respect pour ce corps de métier), ce n’était point le but de la révolution !

En conclusion, j’ai l’impression qu’on nous prenne toujours pour des cons !

mercredi 11 mai 2011

Twitter, Porno & Endoctrinnement !

Le fumeux et non moins fameux blogueur Slim404 joue le dernier acte d'une pièce tragicomique si ce n'est hilarante !

Ça ne vous dit rien ce pseudo-Révolutionnaire ? Eh ben, c'est le mec qui a fait 3 jours de prison pour se voir après coup se faire introniser secrétaire d'état à la jeunesse !

Quel bilan ?

La liberté d'accès à internet et en particulier aux sites pornos, mais pas grave si on censure certains sites politiquement incorrects, après tout... !!!

La légalisation du cannabis, j'en suis shooté, je n'en reviens pas, et pourquoi pas la Coke tant qu'on y est? Ce n'est pas sympa d'être discriminant vis-à-vis des produits…

La défense à outrance d'un gouvernement RCD-bis qui n'a cessé de vouloir nous voler notre Révolution.

Et maintenant, il vient nous raconter qu'il n'y est pour rien, qu'il a été juste endoctriné ! Vous imaginez le niveau d'un secrétaire d'état? Même pas assez de jugeote pour décider de son destin ? !!!

Au fait, il n'y est pour rien, il a été juste endoctriné, "Ghaltouh", même pas les couilles pour assumer !

Et dire qu'il y' en a qui se posent la question pourquoi les jeunes continuent à se révolter ?

Ammar 404 reprend du service !

Ce fut un temps où la censure en Tunisie faisait foi et loi, pas plus loin qu'un certain 13 janvier 2011 !

Puis vint la Révolution, on a cru que c'en était fini, simple illusion du clavier...

Au jour d'aujourd'hui, la censure a repris de plus belle s'en prenant aux réseaux sociaux; ainsi des pages facebook sont carrément interdites d'accès, et sur Twitter des fils d'info sont brutalement envahis dans le but de parasiter le cours des discussions (cf.photo illustrant l'article), le fil historique connu sous le hashtag "#sidibouzid" qui a largement contribué à relayer la Révolution en est l'exemple le plus édifiant en vivant aujourd'hui un spam sans précédent,  une autre forme de censure déguisée dont nous a habitué Zaba !

BAS LES MASQUES ! Ammar 404 est de retour...

Le pire dans tout cela, c'est qu'un des blogueurs qui s'est fait un nom sur le dos de la Révolution puis intégré ce gouvernement qui œuvre contre la Révolution, prône l'accès aux sites pornos et la légalisation du cannabis !!! Quoi de mieux pour détourner l'attention de la jeunesse Révolutionnaire et l'abrutir? Et on ne l'a pas entendu piper un seul tweet pour dénoncer les tentatives de nous faire taire les claviers et le clapet !

La Révolution Tunisienne semble-il aura le même destin que celui d'un bon fromage, produit par les braves et grignoté par les rats qui se terrent dans les caves !  

lundi 9 mai 2011

Hasta siempre Revolucion !

Imed « merda » écope de 2 ans de prison pour avoir piétiné la DIGNITÉ des Tunisiens, lui et sa pute de Leila Trabelsi qui se la coule douce dans un palais saoudien, et nous le PEUPLE, on nous en veut pour quelques manifestations, matraques et lacrymos à l'appui car on voudrait tout simplement s'exprimer !

Pour bonus, on a le droit au chef de gouvernement post-révolution 14 janvier, qui vient nous signifier ce soir en direct à la Télé qu'on devra payer pour notre rébellion !!! 

Mes aïeux, mon grand père, mon père, étaient des rebelles patriotes et je le suis aujourd'hui et mes enfants le seront, si ce n'est pas le cas déjà !

Excusez moi, mais je ne pourrais m'empêcher d'adresser un bras d'honneur à tous ceux qui ont un jour osé nous humilier, nous les TUNISIENS LIBRES, nous le sommes et nous le resterons !

Je n'en ai rien a cirer, ni de Caïed Essebsi, ni de Caïed ..., ce soir un nouveau pas est franchi après les menaces qu'ils nous adressés, ce connard de chef de gouvernement fantoche, s'il pense que nous sommes tous des Slim Amamou (ex-blogueur, et actuellement sous secrétaire d'état + voiture de fonction), donc je disais, des blogueurs prêts à vendre leurs âmes au premier acheteur, il se trompe !

Non, non, & non, aucun répit pour le gouvernement de  transactions (au cas où, on n'est pas à vendre) et non de transition comme ils nous laissent penser, tant qu'on n'aura pas eu gain de cause, la seule cause pour laquelle on se bat, notre LIBERTÉ !

La Tunisie en voie de Redictaturisation !

Aux dernières nouvelles, le gouvernement du Chef Chicha (traduisez Caïd Essebsi) est en train d'étudier les mécanismes de protection des journalistes lors des manifestations, c'est à dire  pour faire court, ils pensent adopter la méthode américaine avec les « journalistes embedded » (embarqués).

C'est une manière déguisée, voire hypersophistiquée de la nouvelle censure en Tunisie, désormais nous aurons notre CNN à nous ou plutôt Chicha National News.

Amusez vous bien !

Bas les masques du PDP !

Celle là, c'est la meilleure, elle mérite le BÊTISIER DE LA RÉVOLUTION, même ZABA en personne n'aura pas osé !

Tenez vous bien, Maya Jribi, la SG du PDP en appelle,  je cite : «  à rationaliser la liberté d'expression » sic !

Trop forte !

Jetez un coup d’œil, et évitez de vous étouffer à force de se marrer :-)

Maya Jribi : Les débordements sont une menace pour les libertés 

Quand Business News fait son petit business !

Décidément « Business News » ne fait pas dans la dentelle, ainsi, après le décoré de l'ordre des chevaliers de ZABA, et son article puant dans lequel il s'en prend aux « Tunisiens Libres », voici qu'un autre business journaleux s'attaque à Farhat Rajhi.

Il s'agit de Nizar Bahloul, avec un titre à la limite de la diffamation, je cite: « Le chèque de Monsieurpropre », mieux encore, il s'évertue même à justifier l'impardonnable, à savoir la répression policière, lisez : « Un dernier mot concernant les dérives et les abus de la police tunisienne. Une police habituée, depuis 50 ans, à réprimer violemment toute opposition à l’ordre établi. Il lui faudra du temps pour se former à maintenir l’ordre sans tomber dans ces dérives honteuses observées ce weekend. »

Voilà, les méthodes Zabatistes refont surface avec une désinformation à outrance, et un clivage entre le « Peuple Tunisien », d'un côté, les nantis, les riches, les businessmen, ceux là qui ont fait la Révolution, la vraie, ceux qui bâtiront la Démocratie avec la bénédiction de Caïd El Chicha (traduisez Essebsi) & co; et d'un autre côté les merdeux, la populace quoi, vous et moi, les gens de Sidi Bouzid, Rgueb, Kasserine, Gafsa, Makthar, Siliana, et j'en passe, des casseurs, des fouteurs de merde qui méritent d'être tabassés, (mais avec doigté selon l'auteur) car on en a marre d'être humiliés et qu'on réclame un peu plus de DIGNITÉ !

Je vous le dis, on en aura pas fini sitôt d'en voir de toutes les couleurs, entres matraques, lacrymogènes et autres insinuations douteuses, on va se délecter...

Je vous laisse scruter l'article en question, tout en vous recommandant de se pincer le nez, tellement ça pue là dedans !  « Le chèque de Monsieurpropre »

mardi 3 mai 2011

Pas de tutelle sur la Révolution, on est assez grands pour décider de notre destin !

SAUVONS NOTRE DÉMOCRATIE ! C'est la Révolution du PEUPLE et non celle des juges ou des avocats !

Après l'UGTT et son machiavel Abdesslem Jrad le plus fervent des supporters de Zaba, cf.article :  عبد السلام جراد لـ «الشروق»: نُساند ترشح الرئيس بن علي خدمة لتونس ودعما للشغالين

Voilà que c'est au tour d'une autre corporation, l'une des plus corrompues de l'ère de Zaba, de s'insurger en donneur de leçon, celles des "Juges", ceux là même qui ont vendu leur âmes et la loi républicaine avec, non pas tous, mais certains parmi eux, si ce n'est la majorité à l'ancien magistrat suprême, l'époux de Leila !

Faites pas chier, faites vous discrets messieurs et dames, sinon le peuple Tunisien se devra de vous guillotiner...

Ceux-là mêmes qui rendaient sentence aux ordres du palais, se permettent aujourd'hui de parler au nom du PEUPLE...

Ce comité de protection de la révolution est la plus grande erreur qu'on est en train de commettre, et à ce rythme là, on va finir sous une nouvelle dictature, celle de nouveaux parvenant, des Trabelsia d'après le 14 janvier...