vendredi 27 mai 2011

32 secondes chrono & bye bye la Révolution !

Pas plus que ça, juste 32 secondes chrono, un record en soi pour débiter autant de conneries !

Tenez vous bien, voici le verbatim des propos de Béji Caïd G8, traduisez chef du gouvernement provisoire…

Je cite :

« Premièrement, il n’y a pas lieu de reporter les élections (de l’assemblée constituante), il s’agit juste d’un changement de date »  sic !

« Ceci dit, jusqu’à maintenant, rien n’a été décidé définitivement ; cela dépendra des impératifs techniques et techniques !!! » Fin de citation; admirez la précision !

Au cas où, rassurez vous, je ne me répète point ; mais je ne fais que reproduire ses propos à la virgule près !

Poursuivons le verbatim :

« Et l’affaire du report des élections, ça ne regarde seulement que le gouvernement et la haute instance ; ça ne regarde personne d’autre, ça ne regarde personne autre que nous… »

 Et en guise de merde sur le plateau, je vous laisse le soin d’admirer ce passage là :

« Il n’y a pas d’autres conditions, et la Tunisie ne se pliera aux exigences de qui que ce soit.
Il est possible… mais la question n’est pas posée … »

Que pourrais-je retenir de tout cela :

Tout d’abord, je ne pourrais que m’esclaffer au risque de m’étouffer du début de ses déclarations ; en effet, le mec, il nous explique qu’il n’est pas question de report, mais juste d’un report de la date des élections !!!

Admirez l’art de la contradiction !

Mieux encore, et heureux que le ridicule ne tue plus, il se surpasse pour nous infliger un outrage, en nous expliquant que le peuple tunisien n’a pas son mot à dire et que le dit délai des élections ne concerne que le gouvernement et une soit disant quelconque institution, qui soit dit, n’ont ni l’un, ni l’autre, aucune légitimité ! À méditer…

Enfin, épargnez-moi le supplice de vous expliquer la digression dont il nous a gratifié  à la fin de son allocution, et digne des plus atteints des déments.

P’tain, le mec en 32 secondes chronos, vient de m’en boucher un coin et de mettre fin à mon rêve de Révolution ! Quelle désillusion…

Bye Bye la Révolution !


video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire